Nous joindre par : 0756 ZATAZ 0
Internet clandestin

Blackmarket : Le procès d’un dealer Français 2.0 débute à Miami

Blackmarket : arrêté au mois d’août 2017, un dealer Français 2.0 devant la justice américaine depuis le 29 mai. Il risque 20 ans de prison !

Je vous révélais, début septembre 2017, l’arrestation dans le blackmarket d’un internaute Français de 38 ans pas comme les autres. L’homme, un franco-israélien vivant en Bretagne, était connu dans le darknet sous le pseudonyme d’OxyMonster. Gal Vallerius, de sa vraie identité, agissait dans plusieurs blackmarkets comme revendeur de drogue. Arrestation au mois d’août 2017 avec sa petite amie (libérée), le breton coincé entre deux avions, sur le sol américain.

Une arrestation rocambolesque. Fan de sa barbe, OxyMonster participait à des concours de barbe. Lors de son arrestation, il se dirigeait pour participer au championnat du monde de la discipline. L’homme, originaire de Plusquellec (Côtes-d’Armor), accusé de complot pour possession de drogue dans l’intention de la distribuer, de complot pour distribuer des substances réglementées comme de la cocaïne, des méthamphétamines, du fentanyl, du LSD, de l’oxycodone. Il est aussi accusé de blanchiment d’argent. OxyMonster servait aussi de ‘modérateur’ sur Dream market. Il agissait en tant qu’intermédiaire entre acheteurs et vendeurs. Dream Market peut être définit comme un Auchan/Leclerc/Carrefour des produits illicites (drogues, faux papiers, cartes bancaires piratées, etc.).

https://twitter.com/Damien_Bancal/status/1001743151495827456

Blackmarket : La boutique d’OxyMonster toujours en activité !

Lors de son arrestation, les autorités ont saisi et perquisitionné son ordinateur portable. De nombreuses preuves ont permis de confirmer qu’OxyMonster était bien Gal Vallerius. Son avocat, mardi devant le juge, a tenté de rendre illégal la fouille de l’ordinateur portable. Procédure raté. Bilan, il a été conseillé à OxyMonster de plaidé coupable.

Un détail m’étonne dans cette affaire, je suis retourné dans la boutique de Vallerius, et vous allez rire ! En septembre, il était à 70 ventes. Le 29 mai 2018, soit 10 mois après son arrestation, le compte OxyMonster affichait 110 ventes. Soit le FBI et la DEA s’en servent pour des infiltrations “pas discrètes”. Soit OxyMonster n’est pas le bon barbus !

Gal risquait la prison à vie. Le fait d’avoir plaidé coupable va réduire sa peine à 20 ans de geôle fédérale ! Pour rappel, le darknet, n’a rien d’illégal. C’est l’utilisation de cet espace pas comme les autres (chiffré, …) qui peut se transformer en acte illicite (blackmarket, …)

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.