Le groupe Volkswagen touché par un ransomware… et une fuite de données

Le constructeur automobile Allemand Volkswagen visé par une cyber attaque. Le pirate diffuse plusieurs milliers de documents volés lors de son infiltration.

Un pirate informatique, opérateur du logiciel de rançonnage Conti, vient de diffuser plusieurs milliers de documents dérobés au constructeur automobile Allemand Volkswagen.

Selon les informations de ZATAZ, 8 325 factures extraites d’une machine infiltrée et piégée par le ransomware du malveillant. Ce derniers n’indique pas le nombre d’ordinateurs/serveurs qu’il a  pu corrompre.

Les pirates ont diffusé plus de 8 000 factures. – Capture : zataz.com

Volkswagen group ne semble pas avoir donné suite à ce premier chantage. Le pirate a lancé la seconde vague de son action malveillante en souhaitant faire payer l’entreprise. Mission, payer pour ne pas se retrouver avec ses informations internes diffusées sur les Internet.

Les factures, baptisées « atelier » ou encore « Vente de pièces détachées« , aussi anodines puissent-elles paraître comportent l’identité des clients, les adresses postales, les produits acquis. Bilan, on tombe déjà sous le coup du Règlement Général de la Protection des Données (RGPD) pour l’entreprise Allemande.

C’est le second géant de l’automobile a être visé par ce groupe pirate. Je vous révélais, il y a peu, la même sanction numérique pour le français Peugeot Motocyles.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ » Plus de 30 groupes de ransomwares en action

  2. Nicolas Reply

    Bonjour,
    Aucune trace de cet « incident » dans la presse spécialisée.
    Avez vous eu confirmation de cette attaque?

    Merci

    Nicolas

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour Nicolas,
      Cette information est de ZATAZ. L’entreprise Allemande n’a toujours pas répondu … et j’ai toujours accès aux centaines de factures (exemples) diffusés par les pirates.
      La presse spécialisée n’a pourtant qu’à demander pour que je lui fournisse ce qu’elle aurait besoin pour informer les lecteurs.
      Cordialement

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.