Nous joindre par : 0890 170 001*

Le Ministère français de la Défense attaqué par des hacktivistes

Des cyber manifestants ont lancé une attaque de masse à l’encontre du site Internet du Ministère français de la Défense. Ils stoppent leur action à la suite de l’attentat parisien qui a fait 12 morts.

Le groupe d’internautes, dont le nombre n’est pas connu, a lancé voilà quelques jours une attaque de type DDoS (Dénis Distribués de Service) à l’encontre du site Internet defense.gouv.fr. L’url a été noyé de requêtes, rendant impossible toutes connexions au site web du ministère de la défense.

L’attaque, baptisée opération OPGPII, a été stoppée ce matin. Le DDoS avait pour mission de commémorer la mémoire de Rémi Fraisse, un militant écologiste mort le 26 octobre 2014 après l’explosion d’une grenade lancée par les forces de l’ordre lors d’une manifestation contre le barrage de Sivens (Tarn).

Les manifestants expliquent la fin de l’attaque sur Twitter « Suite à la Fusillade qui a eu lieu à Paris, nous arrêtons momentanément nos attaques sur le site du ministère de la Défense.« 

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Magazine » Deux Anonymous jugé ce 9 juin à Nancy

Laisser un commentaire

*