Nous joindre par : 0890 170 001*
In Our Sites

20 000 sites web fermés lors de l’opération In Our Sites

In Our Sites : à l’approche de Noël, plus de 20.000 sites internet de contrefaçon ont été fermés.

L’Union des Fabricants (Unifab), association française de promotion du droit de la propriété intellectuelle et de lutte anti contrefaçon, a annoncé une suppression record de boutiques web commercialisant des contrefaçons. Des fermetures via la prise en main de 20 520 noms de domaine lors d’une opération baptisée In Our Sites.

Une action menée par les services d’Interpol, d’Europol, du Centre national de coordination des droits de propriété intellectuelle des États-Unis. Les forces  de  l’ordre  des  27  pays  membres  de  l’Union  Européenne ont participé à l’opération.

A la fin de l’année 2016, certains titulaires de droits constataient qu’environ 12 % des produits vendus en ligne étaient des contrefaçons. Ce nombre n’a cessé d’augmenter au cours de l’année 2017. Le projet d’évaluation POLITICO estime ce chiffre à 14,3%.

Une lutte efficace ? Il suffit de taper certains mots clés dans les moteurs de recherche comme Google pour se rendre compte que ce combat est loin d’être gagné d’avance. Enfin, c’est sans compter la finesse des contrefacteurs. Ces derniers cachent leurs boutiques dans des sites légitimes, préalablement piratés. Sans parler des sites officiels perdus, dont les administrateurs ont oublié de renouveler leur nom de domaine. L’URL est récupéré par les contrefacteurs et leurs boutiques.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*