0899379170 code service 92829 *
SpyEye botnet

Business du Darknet : vendeurs de drogue et d’armes arrêtés

Business du Darknet – Un homme de 31 ans, qui passait par une boutique vedette du blackmarket pour vendre de la drogue, vient d’être arrêté à Vienne par la Bundeskriminalamt. Même chanson, en Allemagne pour un vendeur d’armes à feu.

Le blackmarket, des boutiques ou il est possible de croiser des vendeurs/acheteurs d’armes à feu, de contrefaçons de papier, de places de cinéma pour quelques euros… mais aussi de drogue. Un homme de 31 ans originaire de Vienne avait été arrêté par les « amis du petit déjeuner » de la Bundeskriminalamt, la police Autrichienne, en octobre 2015. Connu sous le pseudonyme du vendeur ShanSa, son arrestation vient tout juste d’être révélée (Très certainement en raison d’une infiltration locale par les autorités, NDR). On vient d’apprendre que lors de son arrestation, 2,8 kg d’amphétamine et un kilogramme d’ecstasy avaient été saisis. Lors de l’enquête, il a été découvert que 182 ventes de drogue, sur cinq mois, avaient été orchestrées en Europe, aux États-Unis, en Australie, en Inde et en Autriche. 15.000 euros de chiffre d’affaires, en Bitcoins.

Business du Darknet

… en Allemagne, j’apprends que le procureur général de Francfort vient d’accueillir dans son bureau un ressortissant germano-russe de 26 ans. L’homme, originaire d’Hanovre, est soupçonné d’avoir organisé un trafic d’arme sur Internet. Il est accusé d’avoir vendu et acheté pistolets, fusils, silencieux et munitions via le darknet. Un adepte du blackmarket, des cartes bancaires contrefaites ont été retrouvées à son domicile. L’enquête est toujours en cours.
Comme je vous le révélais ces derniers jours, le business du Darknet n’a jamais été aussi prolifique avec des ventes et des achats d’armes hétéroclites, comme ces tasers cachés dans des téléphones, clés de voiture, de ce pistolet à ultra son, de drogues venues des 4 coins du globe, de faux papiers, mais aussi de bases de données piratées. Les arrestations, elles aussi, se multiplient partout dans le monde, comme à Rouen, en décembre 2015.
Au sujet de l'auteur

Damien Bancal – Fondateur de ZATAZ – Journaliste – Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel « Amstar & CPC ». Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, …). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont « Pirates & hackers sur Internet » (Ed. Desmart) ; « Hacker, le 5ème pouvoir » (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l’Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l’Université de Valenciennes ; pour l’Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

Articles connexes

Laisser un commentaire

*