Nous joindre par : 0890 170 001*
remplir un chariot pour quelques euros ?

Rétrospective 2018 : le Black market se diversifie sur le dos des données personnelles volées

Le commerce de données piratées et la vente d’outils malveillants se sont multipliés dans le black market. Une professionnalisation d’un business juteux sur le dos des données personnelles volées.

Une femme de 58 ans condamnée à 6 ans de prison pour avoir engagé un tueur à gages via une boutique du darknet. Pendant ce temps, les services secrets américains achetaient des armes de guerre sans trop de difficulté. Créer un ransomware en 2 clics de souris, facile ! 500 000 Français (lors de l’écriture de cette retro, le chiffre est monté à plus de 900 000) vendus comme des petits pains/chocolatines.

Le procès d’un dealer Français 2.0 débute à Miami. Une faille diffusée dans le black market impacte des centaines de mairies françaises. Web Stresser, une boutique à DDOS Power OFF. Rex Mundi : un maître chanteur 2.0 français arrêté en Thaïlande. Le black market la Main noire [Black Hand] fermé. Son créateur était une jeune maman. De la rue au blackmarket : 100 000 faux billets saisis.

Données personnelles volées

La Suède, avant ses élections, annonce une hausse des tentatives de piratages informatiques et de la diffusion de fausses informations. Un black market Russe propose d’acheter des scans de passeports d’européennes. Projet Fantôme : vos mots de passe sont-ils, en ce moment, diffusés ? 14 ans de prison pour le créateur du scanner de virus Scan4You. Un pirate informatique Chinois arrêté, il commerçait dans le blackmarket des données d’Hôtels. Black market : remplir un chariot de courses pour quelques euros ? Piratage : vente de comptes Netflix à moins de 3 euros. Attaque dans le Dark Web : 6 500 sites effacés définitivement.

Vous avez un compte gMail ? Et si vous changiez votre mot de passe… rapidement ! 15 boutiques de DDoS-For-Hire Services fermées par le FBI. Opération Green Heart : 28 Français arrêtés.

Promo 🙂

ZATAZ vous propose de veiller sur vos données personnelles en surveillant, pour vous, le black market. L’idée, mettre sous surveillance, par exemple, votre adresse mail, votre site web, votre pseudo, … Si cette donnée se retrouve en vente/utilisée dans le black market, ZATAZ vous alertera dans la seconde en vous indiquant quoi faire pour contrer les pirates avant qu’il ne soit trop tard. Le service est commercialisé 20€ pour 1 an de cyber protection, à la sauce ZATAZ, soit 10 centimes d’euros par jour. Commander !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Prudence au site AUBADE, une faille pourrait vous mettre à nu - ZATAZ

  2. Pingback: ZATAZ Phishing : décortiquons un faux site de l'administration fiscale - ZATAZ

Laisser un commentaire

*