Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Swatting : Un site propose d’envoyer la police chez vos ennemis

Un site Internet propose de commercialiser des actions de swatting et d’envoyer la police chez votre meilleur ennemi.

swatting peine prisonLe swatting, dont le nom est tiré du groupe d’intervention de la police américaine, le SWAT, un jeu dangereux que l’on retrouve très souvent dans les espaces dédiés aux streaming. L’idée du « pirate » envoyer la police chez un joueur en ligne, qui diffuse en direct ses parties. L’intervention des forces de l’ordre est filmée par la webcam du streamer. Aux USA, le swatting est devenu un véritable problème. En France, plusieurs joueurs ont été touchés par cette très mauvaise blague.

Un site Internet, du nom de Service Swatting, propose pour 5, 10 et 15 euros d’envoyer la police chez qui vous voulez ! Trois packs, baptisés SwatPack offrent, par exemple, une « visite simple de la police (gendarmerie) ». Pour 10€, une alerte qui simulera une fuite de gaz. Pour 15€, le GIGN. « Vous n’avez qu’à rentrer l’adresse et le nom de la victime et cette personne recevra une visite de la Gendarmerie. » indique cet étonnant commerçant sur une musique tiré du titre rap « Que la famille » de PNL.

swatting-site

Arnaque ou vrai ‘service’, cela n’en reste pas moins illégal.

Le site explique que les services proposés sont sécurisés à 100% « pour que aucun traçage sois possible et vous garantir une protection maximal« . Le paiement se fait à partir d’un téléphone et le service Youpass/Starpass. 15 appels pour utiliser le pack « GIGN ».

Alors, véritable service ou arnaque que ce site hébergé en Allemagne depuis le 27 août ? Chose est certaine, ce commerçant risque d’attirer les regards de la justice. En février 2015, zataz vous révélait le tweet de la Police Nationale au sujet du swatting et des conséquences pour les « swatteurs » : 2 ans de prison et 30.000 euros d’amende. Le swatting est puni par l’article 322-14 al.2 du code pénal « Délit de fausse alerte ». (Merci à KDZ).

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. tiff Reply

    des victimes, ils le savent pas encore. finir au zonzon pour 10 balles, des bollosses

  2. Pingback: ZATAZ Magazine » Les 50 attaques informatiques qui ont marqué le web Français en 2015

  3. Pingback: ZATAZ Magazine » Ev4cuati0nSquad, des pirates de cour d’école

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.