Nous joindre par : 0890 797 132*
reconnaissance faciale Facebook fake un faux lien vers Facebook

Facebook fake : fausse page de la Police

Il pensait être discret en créant une page de la police. Un internaute se retrouve entre quatre murs après la création d’un Facebook fake.

Drôle d’idée ! Un internaute de 27 ans, Anthony C. Novak a créé une fausse page de la police de Parme. Une étrange idée car la vraie page Facebook de cette entité policière locale était déjà existante. A-t-il voulu tenté un phishing ou de la récupération d’informations via ce fake (faux) ? L’homme s’est contenté de diffuser des informations désobligeantes et diffamatoire. Il a été accusé du chef d’accusation de perturbation d’un service public. Bilan, le voilà avec un crime sur le dos. Un cas qui pourrait sembler banal. Sauf que cette nouvelle forme de délinquance est un exemple concret des actes de plus en plus courants sur la toile. (WKYC)

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Spécialiste des sujets cybercriminalité / cybersécurité. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ...). Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Ecole Européenne de Guerre Économique Versailles. Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC).

Articles connexes

  1. Geoffrey Reply

    Inflammatoire ou diffamatoire ? 🙂

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.