Nous joindre par : 0756ZATAZ0
propagande Daesh Internet

Quand les communicants de Daesh cherchent de la main d’oeuvre 2.0

Ce 17 mai, un compte Twitter de Daesh propose aux internautes francophones de rejoindre la secte d’ISIL sur Internet.

Ils ont de plus en plus de mal les membres de la secte de Daesh. Il faut dire aussi que les moyens mis en oeuvre pour bloquer leurs propagandes sur la toile porte « presque » ses fruits. Les diffusions de documents se font beaucoup plus rare. Rare, mais malheureusement encore possible.

Ce 17 mai, sur un compte Twitter Français ouvert le 16 mai, un document numérique en français explique comment les internautes francophones peuvent soutenir les actions des extrémistes de Daesh. Le document indique que Daesh recherche des gens doués en informatique, prêt à diffuser, créer des outils permettant la diffusion de leurs messages/vidéos/photos.

Dans un long, très long texte rempli de phrases détournées du Coran, l’auteur confirme le fait que Daesh a de plus en plus de mal à convaincre et à trouver des « bras ». Il faut dire aussi que ceux qui ont cru aux paroles de la secte, et qui tentent de fuir aujourd’hui, sont assassinés s’ils tentent de quitter l’organisation criminelle.

A noter que le même « diffuseur » a mis en ligne une technique pour anonymiser les informations transitant par les smartphones tournant sous Android. Il propose d’utiliser des « proxies TOR » pour palier une connexion Internet interrompue !

Bien entendu, je ne fournirai ni lien, ni capture écran de cet appel. Pourquoi ? La curiosité de certains lecteurs pourrait être mal vue par les autorités. N’hésitez pas, cependant, à passer par l’opération « Stop propagande » de ZATAZ, si vous découvrez (mais ne cherchez pas !) ce genre de message.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.